jeudi 3 janvier 2013

Disse

Noble Jean-Louis-François, alias Louis-François de Navailles, baron de Mirepeix, vicomte de Saint-Martin, seigneur d'Aubertin, Abos, Tarsacq, Parbayse, Marsillon et d'autres lieux, naquit et fut baptisé à Pau, le 21 octobre 1746; il eut pour parrain: M. Louis-François de Cernay, grand chambrier, son oncle, représenté par Galatoire de Navailles, aussi son oncle; et pour marraine: Mme de Navailles d'Asson. Admis aux Etats de Béarn, le 21 avril 1768, comme seigneur de Marsillon; et le 11 janvier 1774, pour la seigneurie de Mirepeix, en qualité d'héritier de son père; il dénombra ce dernier fief, le 8 juillet 1776. D'abord officier au régiment du roi, Louis-François de Navailles fit partie de la députation envoyée à Paris, par délibération des Etats de Béarn, du 31 janvier 1775, "pour recevoir le serment du roi aux habitants de son pays de Béarn, prêr, en même temps, celui desdits habitants, conformément aux articles 1er et 8e des fors et coutumes dudit pays, et présenter à Sa Majesté le cahier des griefs dudit pays" (5) et fut pourvu de la charge d'alcade et de capitaine entretenu du pays d'Arberoue, le 17 août suivant. Il fut mis en réclusion sous la Terreur et mourut, paraît-il, en Espagne.

(5) Les députés des Etats de Béarn étaient: MM. de Noé, évêque de Lescar; de Navailles-Poeyferré, baron de Miossens; de Navailles, baron de Mirepeix; de Livron; de Caubios, lieutenant de maire de Morlàas; de Veguier, lieutenant de maire de Pau; de Laferrère, lieutenant de maire de Navarenx; de Disse, ancien maire de Conchez, de Sus, syndic; et de Vitau, secrétaire. Ils remplirent la mission qui leur était confiée et en dressèrent procès-verbal, le 2 janvier 1776 (C. 81, f°286)

Source: Armorial de Béarn (tome 2) p41 et 42

Aucun commentaire: